PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stardate (Histoire - Convertisseur de dates)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Nog
Invité



MessageSujet: Stardate (Histoire - Convertisseur de dates)   Ven 7 Juil - 20:09

Bonjour à tous,

J'ai profité des longs week-ends du mois de mai pour me pencher sur un objet que nous avons tous ici côtoyé voir même utilisé :
    la Stardate de Gateway
Mon but premier était de vous proposer un travail collaboratif sur ce thème afin d'en tirer éventuellement ici un convertisseur dans le sens Stardate>date.
J'ai donc commencé par décortiquer le code du formulaire de calcul de Giko, pour ensuite rechercher dans la littérature blanche la documentation sur les divers calendriers, tout en adaptant certains algorithmes de conversion. Tout cela a finalement abouti à un bout de code qui, semble-t-il, a l'air de fonctionner.
Un convertisseur est donc aujourd'hui disponible, mais il reste encore des questions, ou plus simplement quelques "bogues" à résoudre. Pour mieux comprendre de quoi nous parlons, voici réuni ici le fruit de mes courtes explorations dans le monde fascinant des calendriers et de la mesure du temps.

Sommaire :

  1. Un peu d'histoire
  2. Zoom sur la Stardate
  3. Un convertisseur de dates pour Gateway
  4. Discussions


Dernière édition par le Ven 7 Juil - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lord Nog
Invité



MessageSujet: I. Un peu d'histoire   Ven 7 Juil - 20:11

I. Un peu d'histoire

Lorsque l'on observe attentivement la page internet Stardate-Gateway créée par Giko, on peut observer en sous-titre la mention "date julienne", et plus exactement la phrase "Calcul de la Stardate Gateway en fonction d'une date julienne". En effet, à partir d'une date que l'on doit entrer dans le formulaire sous forme JJ-MM-AAAA HH:MN:SS, le script nous renvoie un nombre décimal.
En creusant un peu, on se rend compte que ce nombre, la Stardate, se présente en fait sous la forme d'un jour julien. Si vous ne savez pas ce qu'est un jour julien ou que vous voulez en savoir plus, je vous propose de me suivre pour un petit (dé)tour historique.

Le jour julien est basé sur la période julienne proposée en 1583 par le français Joseph Justus Scaliger (1540-1609). Cet ingénieux système de décompte du temps offrait aux astronomes la possibilité de transformer la date du calendrier en un outil mathématiquement facile à manipuler. En effet, le jour julien (JJ ou JD en anglais pour Julian Day) est simplement le temps, exprimé en jours décimaux, qui s'est écoulé depuis le midi du 1er janvier 4713 av. J.-C. selon le calendrier julien proleptique.

Plusieurs questions se posent alors (normalement) à vous :
- pourquoi midi ?
- pourquoi le 1er janvier 4713 av. JC ?
- qu'est-ce que le calendrier julien proleptique ?


a) le calendrier julien proleptique

Le calendrier julien a été choisi par Jules César en 46 av. J.-C. Il définissait une année standard de 365 jours divisée en 12 mois et un "jour intercalaire" ajouté tous les 4 ans (=année bissextile). A noter, que ce calendrier fut remplacé au XVIe siècle par le calendrier grégorien (notre calendrier civil actuel), car le système précédant ajoutait trop d'années bissextiles par rapport aux saisons astronomiques.
En ce qui concerne le calendrier julien proleptique, ce dernier est produit en prolongeant le calendrier julien aux dates précédant son introduction officielle en 45 av. J.-C., comme si ce calendrier avait toujours existé.

/!\ ATTENTION : ne pas confondre jour julien, date julienne et période julienne !!
Nous venons de voir ce qu'étaient le calendrier julien et les dates juliennes (de Jules César), mais au début je vous ai parlé de jour julien (JJ ou JD), ce qui n'est pas du tout la même chose ! (même si la confusion est très fréquente...) :
- Une date julienne est une date du calendrier julien, avec un jour, un mois, une année.
- Ce n'est pas le cas du jour julien qui exprime simplement un nombre fractionnaire de jours depuis une date origine conventionnelle définie par la période julienne.
- La période julienne quand à elle se base sur le calendrier julien (d'où sont nom) et elle précède de près de 3 siècles l'invention du jour julien.
Mais pour mieux comprendre, regardons à présent de plus près comment a été définie cette période julienne.


b) le choix du 1er janvier 4713 av. J.-C.

Joseph Justus Scaliger était un érudit. Et lorsqu'il s'est posé la question du choix de l'origine de sa période julienne, il a réfléchi comme tel...
La période julienne est en fait basée sur trois nombres, dont les deux premiers entraient déjà dans le calcul de la date de Pâques :
* le cycle solaire, d'une période de 28 ans, représente dans le calendrier julien l'intervalle de temps pour qu'une même date corresponde au même jour de la semaine.
* le nombre d'or, d'une période de 19 ans, correspond au cycle métonique, c'est-à-dire l'intervalle de temps qu'il faut aux phases de la lune pour retomber aux mêmes dates de l'année solaire.
* l'indiction romaine, d'une période de 15 ans, n'a aucune signification astronomique mais correspondait à un cycle de levée d'impôts à Rome et était utilisé par l'Église pour dater différents documents officiels.

Ces trois nombres changent chaque année. Ainsi pour l'année 2006 ils valent respectivement :
cycle solaire = 27, nombre d'or = 12 et indiction = 13
Si l'on calcule le produit des 3 périodes précédentes (dont les nombres sont premiers entre eux), on obtient la durée de la période julienne, soit :
28 * 19 * 15 = 7980 ans
Ce produit définit donc à présent un ensemble dans lequel chaque triplet de ces trois nombres n'existe qu'une seule et unique fois. Ainsi, pour une période de temps de 365,25 jours, il existera une année et une seule à admettre un triplet. La période julienne vaut donc 7980 années juliennes de 365,25 jours.
Enfin, pour définir l'origine de sa période julienne, Scalinger est simplement remonté dans le passé pour trouver l'année où ces 3 nombres valaient simultanément 1 ; c'était en l'an - 4712 (en notation arithmétique pour les astronomes, ce qui correspond à 4713 av. J.-C. pour nous qui n'avons pas d'année 0).

Ainsi à l'origine, la période julienne était donc conçue pour repérer et compter des années. Mais en 1849, l'anglais J.F.W. Herschel (le fils de Williams qui a découvert Uranus) a l'idée d'associer à cette période julienne la notion de jour julien, afin de pouvoir décompter les jours.
Avec cette méthode, les jours sont repérés par leur rang à partir du 1er janvier - 4712 (cf supra). Mais avec la particularité suivante : un jour julien commence à 12h.


c) le choix du midi pour le jour julien de référence

Le choix de débuter un jour julien à midi résulte tout simplement du désir des astronomes de ne pas avoir à changer de date au beau milieu d'une nuit d'observation.... c'est simple, mais il fallait y penser.

Cependant au fil du temps, le jour julien original, appelé aussi parfois jour julien astronomique (AJD) a donné naissance à d'autres versions ayant un temps de référence différent. La plus connue est sans doute celle du jour julien chronologique (CJD), dont le point de départ est fixé à minuit plutôt qu'à midi. Les chronologistes (qui s'occupent de chronologie donc) ayant en effet préféré opérer ce petit changement, avec CJD = AJD + 0,5. Cependant, il faut noter que si le AJD emploie le temps universel coordonné (UTC), il n'en va pas de même pour le CJD, qui non seulement change avec les différents fuseaux horaires, mais tient compte aussi de l'heure d'été locale.

L'autre inconvénient majeur du jour julien est le fait d'avoir à manipuler de grands nombres, surtout que leurs premiers chiffres varient peu souvent. On a donc imaginé dans les années 50 le jour julien modifié (DJM en français, MJD en anglais) qui se calcule en soustrayant 2 400 000,5 au jour julien (2 400 000,5 correspond au JJ du 17/11/1858 à 0h00 TU).
Par ailleurs, même si on donne généralement au MJD une valeur entière, il arrive parfois qu'on lui adjoigne une partie décimale exprimant une heure dans ce jour. Ainsi au 1er janvier 2006 à 8h47m21s correspond le MJD 53736,36622.
D'autres méthodes peuvent être imaginées pour réduire le nombre de chiffres, comme nous allons le voir dans la prochaine partie sur la Stardate.


Résumé :
  • Le calendrier julien a été inventé par les astronomes du Jules César au 46e s. av. JC et mis en place officiellement le 1er janvier -45 (si, si, -45 vient bien après -46).
  • En 1583 Scalinger imagine une période julienne, basée sur le calendrier julien. Cette période est alors un moyen d'exprimer les évènements historiques dans un même repère, sans subir les changements liés au passage d'un calendrier à un autre.
  • En 1849, Herschel reprend cette période julienne et l'associe à l'idée de jour julien, et crée alors un système standard de mesure du temps en astronomie. Il définit le début d'un jour julien à 12h.
  • En 2004, Giko invente la Stardate de Gateway, en réinvestissant ces théories Wink

Sources :
http://fr.wikipedia.org/
http://perso.wanadoo.fr/jean-paul.cornec/
Revenir en haut Aller en bas
Lord Nog
Invité



MessageSujet: II. Zoom sur la Stardate   Ven 7 Juil - 20:12

II. Zoom sur la Stardate

Pour rendre à César ce qui appartient à César, et pour ne pas passer à côté du clin d'oeil de notre ami Giko, je pense pouvoir vous affirmer sans me tromper que le terme de "Stardate" est directement tiré de l'univers de Star-Trek. Ainsi, vous parler de la Stardate de Gateway sans aborder celle de Star Trek aurait certainement été un oubli majeur.
Cependant, avant de commencer cette partie, je tiens à m'excuser auprès de tous les fans de Star-Trek pour les erreurs que je pourrais éventuellement commettre ici. En effet, n'ayant pas eu la chance de tomber dedans étant petit, ni plus tard, il se trouve qu'aujourd'hui encore je n'y connais pas grand chose 'en Star Trek'. A tel point même que les oreilles pointues de Spock ont longtemps été pour moi un appendice à rapprocher du bonnet d'âne que portaient les cancres sur certaines gravures d'époque. Vous l'aurez donc compris, je ne m'étendrai point sur le sujet. Mais sans aller jusqu'à vous parler de tricordeur, de soupe au plomik, de collecteurs bussards ou de bobine de distorsion, je vais quand même tâcher d'aborder le sujet qui nous intéresse ici : la stardate.


a) Star Trek

La Stardate de Star Trek est née de l'esprit de Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek himself, et a fait son apparition dès la série originale, dite "classique". Le but était simplement au départ d'indiquer aux fans que la série se passait dans le futur, sans éprouver le besoin de dater précisément chaque épisode. Les nombres de la Stardate (4 chiffres à l'époque) étaient d'ailleurs incrémentés d'un épisode à l'autre sans réelle logique intrinsèque, simplement pour faire travailler l'imagination des téléspectateurs.
Cependant, Roddenbury et d'autres membres de la production ont toujours maintenu que les incohérences relevées dans l'écoulement des stardates trouvaient leur origine dans notre manque de compréhension de la physique du sous-espace, et des facteurs de distortions spatiales. En effet, la stardate inscrite dans le journal de bord a ceci de particulier que son calcul tiendrait compte du positionnement du vaisseau dans la galaxie, de la dilatation de l'espace et du temps due à la relativité, des effets des déplacements supraluminiques et des autres particularités naturelles liées aux voyages interstellaires. Notre relation avec la stardate serait donc "individuelle", jusqu'à ce qu'une fois de retour de mission, les vaisseaux de Starfleet ajustent leur stardate en contactant une balise temporelle. Ceci afin de remettre leur chronomètre interne à l'heure et de recoller ainsi à la stardate qui sert de référence temporelle universelle (du moins pour ceux qui l'utilisent). D'autres préfèrent considérer que les ordinateurs de bord sont capables de rectifier instantanément les distorsions temporelles pour afficher une stardate corrigée.

Plus tard, pour montrer le déroulement du temps, les producteurs de The Next Generation décidèrent d'utiliser des stardates de 5 chiffres. Le premier serait le chiffre 4, car la série se déroulait pendant le 24ème siècle. Ensuite, le deuxième chiffre avait pour signification le numéro de la saison de TNG (ex: les épisodes de la saison 1 de TNG ont des stardates 41xxx.y). Ensuite, les chiffres restants (xxx) augmentaient graduellement suivant le déroulement de la saison (1000 unités représentaient donc une année). Concernant la décimale (y), il a été suggéré par certains qu'elle représentait le 1/10e d'une journée de 24 heures, alors que d'autres expliquent qu'un jour représentait à un certain moment 0,5 unités...
Vous l'aurez compris, d'une saison à l'autre, d'une mission à l'autre, d'un point de vue à l'autre, la stardate de Star Trek réserve plusieurs interprétations. Mais attention, tout cela n'enlève bien sûr rien au boulot des scénaristes qui ont trouvé là un moyen d'enrichir l'univers. Et si de nombreuses personnes ont eu l'envie et le temps de se pencher dessus, c'est bien parce qu'elles étaient fan de cet univers si particulier, et voulaient en comprendre tous les méandres.
A ce sujet, si vous voulez avoir un aperçu rapide et clair sur les différents bouleversements de la stardate de Star Trek, je vous invite à consulter cet historique.

Dans sa dernière mouture, toujours en vigueur actuellement, la 'stardate 0' de Star Trek correspond au 1er janvier 2323 à 00h00:00. Choisir comme point de référence un jour plus "proche de nous" a donc permis de réduire le nombre de chiffres de la Stardate, même s'il a peut-être fait naître l'inconvénient de faire correspondre aux années précédant ce jour des stardates négatives (2323 est encore loin pour nous). Il semble aussi que cette date ait été choisie arbitrairement, même si beaucoup ne manqueront pas de remarquer que 2323 est l'année où Jean-Luc Picard entre à la Starfleet Academy.


b) Gateway

En ce qui concerne la Stardate de Gateway, la présentation sera bien plus brève, car vous avez déjà tous certainement dû lire tout cela au moins une fois (je vous le souhaite) en consultant le manuel ou les différents sujets sur le forum, comme par exemple : La Stardate sur Gateway et la Chronologie Gatewayenne.
Rappelons simplement que l'action de Gateway se déroule 1250 ans plus tard que nous, et que la Stardate de Gateway a été instaurée et adoptée comme unité universelle de temps le 27/11/2077, après qu'une importante commission d'enquête scientifique se soit concertée pendant plusieurs années pour définir une unité universelle de temps. C'est en effet à cette période, qui correspond aux premières explorations du système solaire par des vaisseaux habités, que s'est fait sentir le besoin de posséder une unité de mesure du temps capable de s'affranchir des rythmes de rotation de la Terre à l'origine de nos précédents calendriers.

Le système adopté se base sur le calcul du temps nous séparant d'une date originelle, en l'occurrence le 1er janvier 4713 avant JC. à 00h00. On retrouve donc là nos fameux jours juliens vus dans la première partie, avec toutefois le choix du minuit comme heure de départ, au lieu du midi. Ainsi au 01/01/2000 à minuit ils se sont exactement écoulés 2.451.545 jours.
Il est bon également de noter qu'au moment de son instauration, la stardate était égale à 2480000 tout rond, et que c'est peut-être cette particularité qui a décidé du jour de son adoption définitive.
Quoiqu'il en soit, cette stardate à 7 chiffres minimum (si on fait déjà abstraction de la fraction décimale du jour) est assez lourde à manipuler pour un usage courant. Et plusieurs solutions ont dues être proposées pour la réduire, comme définir le jour de l'instauration comme 'stardate 0', même si ce choix est généralement la conséquence d'un fait historique marquant, ou d'une nécessité administrative complexe. La solution adoptée pour rendre la stardate plus conviviale dans notre vie de tous les jours a été de l'amputer de ses 2 premiers chiffres de gauche et de ne garder que les 2 premières décimales, pour donner naissance à ce que l'on appelle aujourd'hui la "stardate commune". Bien sûr, cette stardate ne doit être utilisée que pour dater des événements proches de nous, car dans le cas contraire, les premiers chiffres ne manqueraient pas de changer. Par exemple, à la stardate commune 10290 peuvent correspondre plusieurs dates :
    2910290 : 01/01/3256
    2810290 : 18/03/2982
    2710290 : 03/06/2708
    2610290 : 18/08/2434
    2510290 : 02/11/2160
    2410290 : 18/01/1887
    ...
Mais si l'on utilise la stardate commune en connaissance de cause, cette précision est largement suffisante pour consigner des rapports, événements, transactions, etc. sur un carnet de bord.

Une autre particularité de la Stardate de Gateway, est d'avoir instauré de nouveaux cycles de vie. Alors que nos anniversaires sur Terre correspondent à une révolution complète de la Terre autour du Soleil en 365,25 jours, il en va différemment sur TOUTES les autres bases planétaires qui parsèment l'univers de Gateway.
Dès lors, de nouveaux cycles humains ont été définis, en accord avec la Stardate :
- Les Milleniums, sont fêtés tous les 1.000 jours. (2 ans 3/4)
- Les Myriades, anniversaires spéciaux qui correspondent aux âges des différentes maturités humaine, sont fêtés tous les 10.000 jours. (27 ans 1/2). Ainsi, la première myriade se fête l'année de ses 27 ans, la seconde myriade, l'année de ses 54 ans, etc.



Pour résumer :
    - nous sommes aujourd'hui le Jeudi 18 mai 2006 et il est environ 15:00:00
    - ce qui correspond dans Gateway au Jeudi 18 mai 3256 15:00:00
    - le calcul de la stardate nous donne alors 2910428.625
    - soit 10428.63 dans sa version commune
    - ce jour (18 mai 2006) étant le jour de mon 27e anniversaire, je suis donc sur le point de fêter ma première myriade ! biere

Sources :
http://en.wikipedia.org
http://www.faqs.org/faqs/star-trek/stardates/
http://gateway.forum2jeux.com/viewtopic.forum?t=20
Revenir en haut Aller en bas
Lord Nog
Invité



MessageSujet: III. Un convertisseur de dates pour Gateway   Ven 7 Juil - 20:13

III. Un convertisseur de dates pour Gateway

Cher lecteur, j'espère que votre voyage à travers l'histoire des jours juliens et des stardates s'est bien passé, car nous approchons de notre destination. Je souhaite que cette exploration très succincte vous aura permis de mieux appréhender la notion de Stardate et des concepts qui lui sont rattachés. Rassurez-vous cependant, il n'est nul besoin d'en savoir autant pour utiliser les convertisseurs qui vous sont proposés ici, même s'il est toujours très instructif de connaître l'envers du décors.


Voici pour information des convertisseurs qui utilisent ce dont nous avons parlé précédemment, mais qui ne sont pas adaptés à la Stardate de Gateway :
Et les convertisseurs de Stardate de Gateway :
Note: Ceux qui sont intéressé par l'algorithme qui m'a servi de base pour la conversion d'un jour julien en date, vous le trouverez ici


Dernière édition par le Sam 16 Sep - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lord Nog
Invité



MessageSujet: IV. Discussions   Ven 7 Juil - 20:14

IV. Discussions

Seront rapportées ici les éventuelles remarques sur ce qui a été dit précédemment et les réflexions visant à améliorer l'algorithme de conversion d'une Stardate Gateway en date.



----------------------------
Pour rappel, des horloges et boutons Stardate sont disponibles à la boutique souvenirs, avec les portes-clefs et autres tee-shirts Gateway Wink

Service qualité de Gateway > Afficher l'horloge Stardate sur son site :
http://gateway.forum2jeux.com/viewtopic.forum?t=353
ou directement sur le site entièrement dédié à la Stardate de Gateway :
http://stardate.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stardate (Histoire - Convertisseur de dates)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stardate (Histoire - Convertisseur de dates)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire du vélo couché : et après 1933 ???
» Dates pour les Brevets 2011
» Petite histoire de la canne à pêche.
» Dates des compétitions pour la saison 2009/2010
» Sortie de bunker, histoire d'angles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gateway :: Entrée des pilotes
 :: Accéder aux forums ouverts au 'Public'... :: Infos, Règles, Tutoriel, Manuel...
-
Sauter vers: